"Une chanson que j'écoute en boucle...", un article de Lorelei A.

Publié le par Marielle Bianchi

 

HK.jpgHello, dear comrades !


This is Loreleï, from Le lycée des Arènes, I'm back with a song I would like to introduce to you.


Je vais maintenant vous parler, pour mon plus grand malheur et celui de Madame Bianchi, en français, afin de vous faire découvrir une chanson que j'écoute en boucle depuis quelques temps.

Je l'ai découverte sur la radio FIP, une radio très variée et qui passe beaucoup de musique un peu jazzy ou du moins aux univers un peu décalés.

Le morceau s'appelle 'La fille du fossoyeur'.

Cette chanson est de Alexis HK, de son vrai nom Alexis Djoshkounian.

C'est un chanteur français à textes de 35 ans qui a déjà composé trois albums depuis 1997, et le morceau dont je vous parle est extrait de son tout dernier album 'Les Affranchis', datant de 2009. Je vous conseille d'écouter tout l'album, il est vraiment sympa, il y a par exemple une chanson sur le thème de facebook qui s'intitule 'Thanks for the add' ( « Merci pour l'ajout » ) que Alexis HK interprète avec Renan Luce.


Alors, pourquoi est-ce que je veux vous parlez du morceau 'La fille du fossoyeur' ?

Eh bien parce que déjà, je trouve que la musique dégage un univers vraiment singulier et tout à fait accordé au thème tragique de la chanson, mais surtout pour l'histoire qui y est racontée, qui est pourtant heureuse en un sens. Je garde vraiment un très bon souvenir du jour où j'ai découvert cette chanson, qui m'a marqué, et j'ai couru acheté l'album une semaine plus tard.


Pour ceux qui se seraient demandés ce qu'est un fossoyeur, je vous donne la définition d'un site internet :

Le fossoyeur est un travailleur du secteur des pompes funèbres avant tout chargé de veiller à la tranquilité du cimetière et à son entretien. Selon les modes gestion appliqués par les mairies, le fossoyeur peut être amené à creuser des fosses, procéder à des exhumations, entretenir des monuments menaçant ruine, disperser les cendres des défunts au jardin du souvenir, procéder aux ouvertures et fermetures des caveaux et/ou des cases des colombariums.

→ Comme vous l'aurez compris, il se charge d'entretenir les cimetières.


Les paroles de cette chanson parlent d'une histoire d'amour entre le personnage de Alexis HK, qui est donc certainement ici un petit fleuriste, et Fanny, la fille du fossoyeur. Mais leur union se trouve malheureusement compromise par le père de Fanny, alors ils décident de s'enfuir tous les deux, cependant les choses vont se compliquer .. Je vous laisse découvrir ce morceau grâce au lien ci dessus et aux paroles qui suivent :) Bonne écoute à tous ! J'attend vos impressions avec impatience ! Loreleï :)



LA FILLE DU FOSSOYEUR



Le père de Fanny tenait une entreprise prospère
Une boutique où l'on vendait du marbre et de la pierre
Mais Fanny, la fille du fossoyeur,
Préférait mes roses aux couronnes de fausses fleurs

Elle préférait la douceur de mes rengaines
À la pesanteur de tous les requiems
Et rêvait en secret d'un avenir rieur
Loin des paysages à la Six feet under

Fanny, fille de fossoyeur,
Je t'emmènerai ailleurs
Tu y seras libre et heureuse
Fuyant ton destin de fossoyeuse

Quand, en grande pompe, j'annonçai au croque-mort
Que sa fille Fanny avait touché mon cœur
Il resta de marbre, d'un air macabre me dit "Dehors !
Ma fille n'épousera pas un petit chanteur

Chez nous, on est dans la mort depuis des générations
Et les saltimbanques n'entravent pas nos traditions"
Devant ce refus net et catégorique
Fanny et moi décidons de prendre la fuite

{Refrain:}
Fanny, tu as touché mon cœur
Je t'emmènerai ailleurs
Tu y seras libre et heureuse
Fuyant ton destin de fossoyeuse

Pour tromper la vigilance de ce père obséquieux
Je lui dis "Fanny, cache-toi dans un cercueil
Demain, je viendrai te chercher à l'insu du vieux
Quand celui-ci ira célébrer le deuil"

Mais le lendemain, au lieu de ma bien-aimée
J'ouvrais le sapin et tombais sur un macchabée
Pour un stupide mélange de boîtes, une malheureuse erreur de date
Fanny au cimetière, six pieds sous terre

{Refrain}

Fanny, tu as touché mon cœur
Je t'emmènerai ailleurs
Tu y seras libre et heureuse
Fuyant ton destin de fossoyeuse

La fin de la chanson n'est pas si tragique
Le fossoyeur apprenant le fin mot de l'histoire
M'envoya, fissa, à la chaise électrique
Je n'eus même pas le temps de mourir de désespoir

Aujourd'hui, je repose auprès de ma belle
Et à la place de vos plates petites amourettes
Je connais le grand, le vrai, l'amour éternel
Comme Roméo et squelette.

 

Publié dans Culture (music)

Commenter cet article

Kostoula 14/10/2010 15:19



Bonjour,


 


j'adore aussi cette chanson que j'ai découvert par hasard à la radio.


Mais une petite précision par rapport à ce que tu as écris dans ton article : le personnage d'Alexis HK dans la chanson n'est pas un fleuriste mais un chanteur : "ma fille n'épousera pas un petit
chanteur".


Il fait effectivement référence aux roses au début de la chanson mais ce sont simplement des roses qu'il offre à Fanny comme un homme pourrait offrir des fleurs à la femme qu'il convoitise.


Ma préférée de l'album : la famille Ronchonchon ! Géniale !


 


Voilà !


Bonne continuation


 


Kostoula