Ma rentrée au lycée par Ariane D. (2nde au lycée Ozenne)

Publié le par Marielle Bianchi

 

     Ariane.jpeg      Comment commencer... Ma rentrée au Lycée Ozenne de Toulouse, mardi 3 septembre, 8h. Tous les élèves étaient venus la veille au lycée pour voir dans quelle classe de seconde ils allaient être. Moi? 503, seconde 3 si vous préférez. Les classes de 501, 502, 503 et 504 rentraient donc le mardi à 8h, tandis que les autres rentraient à 9h. Nous étions dans le sous-sol du self, tous sur des chaises, avec le personnel d'éducation de l'établissement devant nous, et devant un diaporama aussi. Ils ont parlé...du lycée.

La principale nous a ensuite dirigé vers nos salles en nous demandant de suivre nos professeurs principaux respectifs. La mienne est ma professeur de sport, et ça ne me déplaît pas!

Dans ma classe, nous ne sommes que 4 du Collège Marengo, et (nous avons compté) nous venons tous de 27 collèges différents! Pendant 4heures, notre professeur principale nous a montré un diaporama montrant les 'clés de la réussite' pour un élève au lycée, ainsi que des conseils. Nous avons ensuite reçu notre SI ATTENDU emploi du temps. Les options de langue prennent de très mauvais horaires, 8-9h ou 17-18h. Pour moi, je fais du 9-17 le lundi, 8-18 le mardi, 9-13 le mercredi, 8/9-18 le jeudi, 8-16/18 le vendredi. Cet emploi du temps (un peu chargé quand même) est 'compensé' par des pauses pouvant aller entre 1 et 3h. Il peut arriver qu'il y ait des trous entre les classes, dans ce cas-là soit nous sortons en ville, soit nous restons au lycée pour travailler dans l'étude ou au cdi, ou juste parler dans la cour.

Nous avons eu en même temps nos carnets de correspondance, notre 'passeport'. Il est encore plus important qu'au collège, en partie à cause du nombre d'élèves qui est beaucoup plus important, car il n'y a pas que des lycéens au lycée Ozenne, il y a aussi des étudiants, des bts et post-bac, qui circulent dans les couloirs et mangent avec nous.

En parlant de la cantine, ce n'est plus une cantine, c'est un self. Un vrai de vrai. Il y aussi une cafétéria, mais je ne sais pas encore ce qu'est la différence. Pour les deux, il n'y à plus, comme il y avait au collège, d'ordre de passage. Ceux qui reprennent les cours le plus tôt doivent manger en priorité, c'est la seule chose. Le système ne marche plus au numéro que l'on a et qu'un membre du personnel rayé sur la liste d'élèves, non, c'est maintenant une carte, avec laquelle on passe par des bornes pour pouvoir prendre notre plateau et nous servir dans les nombreux plats proposés. Parce qu'à Ozenne, ça ne rigole pas! La diversité des plats est jouissante, même si ils ne satisfaient pas mes goûts assez difficiles, et donc mon ventre. Nous avons 2 étages pour manger, le sous-sol étant plus grand et un plus grand nombre de tables disponible. Il y a 4 parties différentes du lycée et plus de 400 salles, de quoi nous faire courir de salle en salle.

Au début, nous nous perdons BEAUCOUP. J'ai même du utiliser le plan du lycée pendant 2 semaines pour m'y retrouver! LA PLUPART des professeurs nous laissent entrer quand nous sommes -légèrement- en retard, mais que pendant le premier mois. Ensuite...ah oui! Les cours! LA PRISE DE NOTES. LE STRESS DE FIN DE TROISIÈME (pour moi en tout cas, en plus du brevet, qui d'ailleurs n'était pas 'plus facile que le Brevet Blanc'...!). Rassurez-vous. Certains profs continuent à dicter, moins à écrire au tableau. Mais la plupart, je dois l'avouer, sont demandeurs de prise de note. Rassurez-vous. Ils ne le font pas dès le début de l'année, pas hop! vous allez prendre des notes comme des fous pendant 2h sans vous arrêter! Non! Rassurez-vous. Ils vont vous apprendre à prendre des notes. Nous allons apprendre à prendre des notes, connaître les astuces de cette pratique. Tout cela se fait en cours AP (Approche Personnalisée je crois bien). Ces cours d'AP consistent en 2h de cours avec 2 de nos professeurs (n'importe lesquels), nous aidant sur des choses de cours incomprises, ou nous aidant sur la prise de notes en début d'année, ou encore sur le stress, la relaxation.

Le stress. Quelque chose d'omniprésent au Lycée, et parfaitement compréhensible! Moi-même, lycéenne, le vis! Les notes, le travail, le changement d'environnement, nous devenons de nouveau les 'petits'! Aussi, le stress, nous pouvons en avoir, il faut en avoir toujours un peu, mais il faut savoir se mobiliser et se contrôler. Par exemple, ne pas être un 'accro' au travail. Il fait savoir mettre sur la balance le travail et notre vie sociale, comme les amis!

Si, dans nos cours, il y a des choses incomprises et qui peuvent nous faire rater un examen, il faut voir et poser des questions aux professeurs, et si nous ne sommes pas les seuls, à faire un cours d'AP sur cela! Le lycée, nouvel environnement, nouvelle vie, la maturité qui grandit et arrive, l'autonomie qui va nous servir toute notre vie, le lycée, c'est l'arrêt du concept de 'cocon' où nous étions toujours aidés, soutenus par d'autres, c'est autre chose du collège, complètement autre chose! Il faut savoir s'y adapter vite, ne pas lâcher prise et tenir bon.

Le brevet a été notre premier examen de notre vie, maintenant il faut se préparer au BAC de première, puis celui de terminale, puis tous ceux de notre vie professionnelle.

Ariane

Commenter cet article

Hey 26/07/2015 14:05

Combien faut-il avoir de moyenne pour rentrer à Ozennne ? (avec l'option japonais ?)

:) 29/05/2016 15:59

Je me posais la même la question...

Anne Onyme 03/05/2015 14:02

Bonjour,
Je suis en classe de 3e et je me pose encore beaucoup de questions..
J'aimerai aller au lycée ozenne comme mon cher père et mon oncle mais comment faire ?
J'ai dans les 17.30 de moyenne générale mais j'ai peur que ce ne soit pas assez pour rentrer en faisant chinois.
Est-ce que certains qui sont rentrés au lycée Ozenne grâce aux notes peuvent témoigner ?
Merci

Marie 19/03/2015 19:01

Bonjour je m'appelle marie je suis au collège de Castelginest et ozenne n'est pas mon lycée de secteur mais j'aimerais aller a ozenne es ce le lycée ozenne pouron m'accepter . Merci d'avenue marie

:) 29/05/2016 15:58

Je me posais la même question...