Les profs aussi font des cauchemars avant la rentrée !

Publié le par Marielle Bianchi



Dessin transmis par Julie L.



C'est comme ça, chaque année, à l'approche de la rentrée, les estomacs se nouent, ciao la quiétude et place aux cauchemars, les cauchemars de rentrée.
Et non, les élèves ne sont pas les seuls à appréhender le retour à l'école, nous aussi les profs, on stresse, et si !

Comme j'ai fait quelques cauchemars ces derniers jours, j'ai demandé à des collègues d'anglais avec qui j'échange sur des listes de discussions,  de partager les leurs...
Certains l'ont fait, en voici quelques uns, pour vous faire rire un peu...



En voici un beau (de cauchemar).
Nous sommes en pleine recherche de maison pour loger notre famille grandissante. J'ai rêvé que nous l'avions trouvée, tellement grande et belle, pas trop loin du centre ville, au cœur d'un joli parc super entretenu (ben voyons). Bref THE maison de rêve. J'en parlais au lycée et du coup tout l'établissement quittait ses locaux et s'installait dans notre belle maison pour la rentrée. Les chambres de mes enfants devenaient des salles de classe bondées, le joli parc une cour de récréation. L'angoisse, j'étais désemparée et n'arrivais pas à mettre tout le monde dehors.
Hope it makes you smile, we all have crazy nightmares when going back to school!
Cheers,

Béatrice


Cette nuit j'ai fait un super cauchemar de rentrée.

C'était la rentrée.... mais tout se passait dans la maison de mes grand-parents... allez savoir!
Et je n'arrivais pas à trouver mon cahier de 3ème! J'avais un cours avec les 3ème et je ne savais pas comment me débrouiller. J'arrivais avec un quart d'heure de retard. Et j'avais une classe de 35 élèves, sans liste de noms (juste quelques noms gribouillés sur un bout de papier) et il n'y avait pas assez de place pour tout le monde. Les élèves rentraient et sortaient comme dans un moulin... je n'arrivais pas à les compter ni à faire l'appel.... et c'était vraiment l'horreur, je ne savais pas quoi faire....
Heureusement je me suis vite réveillée...

Laurène


Comme pour beaucoup mon cauchemar est celui de la classe pénible qui ne m'écoute pas, qui fait des boulettes, parle fort, refuse de travailler et tout ce qu'on redoute  jusqu'à ce que je prenne le meneur et l'enfonce dans la poubelle!
(à dire vrai c'est le vrai "cauchemar" d'une collègue, mais il est tellement bien que j'en rêve :-))

Ellen , Ac de Nantes


Il y a une semaine j'ai rêvé de la rentrée. Je me retrouvais dans un établissement immense et inconnu, un véritable labyrinthe de salles, sombre et surpeuplé d'élèves. Impossible de trouver ma salle, je tournais et tournais encore sans arriver nulle part. Finalement j'atteignais la salle en question et rencontrais des élèves horribles, qui passaient toute l'heure à chahuter, me contredire et ne rien faire de ce que je demandais. Non, les élèves ne sont vraiment pas les seuls à stresser avant la rentrée ;-p


Pour moi, ce sera plutot à partir de lundi le cauchemard...

Laurence



Quant à moi c'est sensiblement le même tous les ans. C'est la rentrée,
j'accueille la classe dont je suis PP et c'est la classe redoutée, la dure,
celle que personne ne voulait. Je n'arrive pas à parler, je begaye, les
élèves se moquent de moi, montent sur les tables, crient, prennent le
pouvoir et au final je pleure beaucoup! Je me réveille en nage.
Vous avez dit cauchemar?

Fadila (92)


Every year, before going back to school, I have nightmares. I’ve had so many it’s difficult for me to describe one (they usually start a couple of weeks before meeting the students, and happen almost every night — no wonder I can’t keep track !). They usually involve misplaced keys, lost documents, and unruly students….
Once I dreamt ALL the students I had had in previous years (from 14 year-olds to 24 year-olds) were together in the same room, and I didn’t know what to do because some didn’t know a word of English, others were bilingual, and they were all interested in different things ; I couldn’t make them stop chatting and they were all judging me ! When I woke up, I remember worrying about how my memory might become saturated — if my brain chose to remember all the faces and names of students I hadn’t seen in 4 years (and who probably had forgotten about me a long time ago !), would there be any room left for other things ?
I remember, as a teenager, I was excited about going back to school — it was stressful, but I was more worried about who was going to be in my class, what my schedule was going to be like, and what clothes I would wear on the first day. I wouldn’t have thought for one second that my teachers were also stressed out ! But worst of all, I keep having nightmares during the school year ! For example, I dreamt I took the baccalauréat for one of my students. She had difficulties in English, so I guess at the time I was afraid she wouldn’t pass…  And once my dream seemed so real I didn’t know if my student had actually asked me for her oral participation grade or if I had just imagined it ! I never dared ask her, for fear she might think I was losing it… And maybe I am!!!

JL, High School teacher


Moi, j'en ai fait deux récemment :

Il y a quelques jours, j'ai rêvé que je partais à New-York avec un collègue de maths qui était dans le même avion mais s'envolait pour Hamamet en Tunisie (?). J'arrivais en retard pour prendre l'avion et au moment de la vérification des papiers, du billet...tous mes classeurs, mes cours etc...se sont étalés sur le tapis roulant. Les hôtesses qui étaient là m'ont regardé éberluées et je leur ai dit que je n'avais pas eu le temps de ranger le tout dans des baggages. Elle m'ont dit qu'il allait falloir faire un peu le tri ce qu'elles ont fait pour moi et comme ce que je souhaitais emporter (mes cours en gros) n'était pas autorisé par les Etats-Unis, elles les ont emballés et les ont fait passer en rusant...

Hier soir, le cauchemar était plus compliqué...
Il s'agissait d'un événement, on parlait italien et des élèves ou des gens montaient sur scène pour lire des textes. L'ensemble est assez confus mais je me souviens qu'il y avait de beaux livres et de beaux dictionnaires dont on se servait pour préparer les lectures. Dans le rêve, je rentre dans une salle où une élève que j'ai eu il y a deux ans, avait sous les yeux un très beau dictionnaire appartenant à un proche qui soigne particulièrement les livres. Cette élève avait écrit dans le dictionnaire. Je l'ai attrapée par ses longs cheveux que j'ai tirés dans tous les sens ! Oui, je sais, c'est pas bien...mais c'est pas bien non plus d'écrire dans un dictionnaire...

Marielle



 

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olive 21/08/2009 23:26

Enfant nous vivions dans un pavillon situé juste à côté de l'école que nous fréquentions - déjà en soi cette proximité était contre nature !... Le cauchemar que j'ai fait assez fréquemment, même longtemps après ma scolarité.... était que "ce coin de paradis" devenait une école et notre mère se transformait en institutrice, style début du siècle, nous faisait des cours insipides dans le jardin et arborait une personnalité revêche et monolithique... et les réveils étaient assez nauséeux...Pendant une période de ma vie, j'ai été formatrice informatique et ai fait très attention à ce que ma classe soit conviviale comme l'était ce jardin dans la réalité et en évitant qu'il ne prenne les allures de ce cauchemar.

Marielle Bianchi 05/09/2009 18:35


En effet ! Merci d'avoir pris le temps de partager votre cauchemard et je suis d'accord, un cours convivial, c'est quand même plus agréable ! Merci !