Un autre monde (chapitre 1), premier roman de Félix (6°2)

Publié le par Marielle Bianchi



Chapitre 1

Le commencement

Imaginons un autre monde : de gigantesques montagnes, de luxuriantes forets, un royaume des ténèbres ( il y en a toujours dans les autres mondes ), un volcan...
Intéressons nous au volcan : si je vous disais qu'un peuple vit dans ce volcan, me croirez vous (surement, on est dans un autre monde) ? Eh bien, c'est la vérité(dur-dur hein ? mais bon, un autre monde quoi ). C'est le peuple des Tirakoufliçadatorinomaso... (AUTRE MONDE, ZUT !).
Et dedans ,un Jimmy (ça, au moins,c'est normal), jeune garçon aux cheveux rouges en pétards, espiègle, têtu mais non moins intelligent. Il se rendait vers le temple du feu, centre de Firerea, sa cité, pour la "cérémonie de l'alliance" : quand on à 15 ans, on doit se rendre à un lieu déterminé, ici le temple, pour voir éclore son familier, animal de compagnie qui accompagnera son propriétaire jusque à la fin de ses jours. Il avait hâte. Mais bon, fini les descriptions, que l'histoire commence :

Jimmy, qui se tenait à un des angles droits du carrefour, jeta un rapide coup d'œil dans la ruelle : beaucoup de gens encapuchonnés buvaient de la bière en rigolant. La cérémonie commençait dans 10 minutes. Le "bon" chemin en mettrai 15. Par celui-ci, 5 à 8. Une pancarte indiquait : "Ruelle interdite". Il fallait tenter. Jimmy sprinta dans la ruelle qui était elle même un carrefour, mais, à l'angle droit se dressait jambe tendue. Jimmy ne la vit pas. Il trébucha, et, quelle ne fut pas sa surprise quand il découvrit quelle appartenait à son gros débile de rival, Naxos, qui ricanait. Jimmy lui cria : " Gros brokor ( une bête du coin, imbécile et
débile, portrait craché de Naxos), tu me ralentis ! ". Cela ne fit qu'empirer les rires moqueurs du "brokor". Jimmy se releva. Il put arriver au temple juste à temps. Son rival l'attendait. Naxos lui dit avec un air narquois : "-Savais-tu que la taille des familiers dépend de l'intelligence du dresseur ?
-Super, cette phrase fera augmenter la taille du tien, étant donné que tu sais au moins quelque-chose !
-Grrrrrrrrrr !
-C'est ça, le brokor !
-...
-...
-(censuré)
-(censuré)"
Une trompette annonça le commencement : un œuf apparut devant les deux garçons. De celui de Naxos sortit un petit brokor(quel hasard),quand à Jimmy, ce fut un dragon. Quelle ne fut pas la surprise de Naxos, en voyant que la taille du familier de Jimmy était 10 fois plus grande que celle du sien. Rires sadiques de Jimmy : "T'inquiète, il va grandir." Notre héros sentit que le courant aller passer entre lui et son familier. Ce qui n’était pas encore le cas, car le dragon, rien qu'en ouvrant la bouche, fit virer la couleur rouge flamboyant des cheveux de Jimmy au rouge cramoisi...

Fin du premier chapitre

Publié dans ÉCRITURES♡♡♡♡

Commenter cet article

Cyril 28/03/2008 21:22

J'aime beaucoup le sens de l'humour fait par ce texte !!!

Marielle Bianchi 03/04/2008 13:53


Je suis d'accord avec toi Cyril, Félix a un sens de l'humour assez décapant...