Le bac vu par Rémi R. (mention TB / 2014)

Publié le par Mousepotato

Beaucoup d’entre nous (étudiants) entendent parler du Bac comme l’Examen par excellence, qui clôture notre cycle de secondaire. Il est perçu par certains comme une épreuve insurmontable mais il n’en est rien si vous travaillez un minimum.

Effectivement,  Il suffit simplement de travailler régulièrement tout au long de l’année et essayer de corriger vos erreurs personnelles à l’issue des contrôles pour essayer de ne pas les reproduire et progresser.

Et oui, la clé de la réussite, c’est surtout s’entraîner régulièrement avec des exercices. Une fois le cours appris, compris, su, il faut le mettre en pratique et rien de mieux que les annales des années précédentes.

Pour les cours que vous n’avez pas bien compris, je vous conseille d’aller voir la chaîne YouTube « Les Bons Profs » qui font d’excellentes vidéos, courtes et concises (surtout en Physiques-chimie).  

Donc pas de solution miracle, seulement du travail et vous pourrez aborder les épreuves du Baccalauréat avec sérénité (Practice makes perfect). Dernière chose, n’oubliez pas votre carte d’identité le jour de l’examen  (pas comme moi ahah) et n’oubliez pas de numéroter vos pages de copie AVANT la fin de l’épreuve, pour éviter de vous battre à la fin de l’épreuve avec votre surveillant psychorigide pour qu’il vous laisse le faire (eh oui, quand on refuse de vous prendre la moitié de vos copies  parce que vous n’avez pas eu le temps d’écrire le numéro des pages, même si vous avez tort, je vous assure que vous vous battez jusqu’au bout, surtout quand vous jouez une note coefficient 6 en Terminale S). Un dernier conseil, n’oubliez pas de faire des  fiches en philo et en Français (très très longues à faire mais indispensables) et vous n’avez plus qu’à vous mettre au travail !

P.S : Profitez du collège jusqu’à la Première et arrêtez de vous plaindre (oui j’ai été collégien aussi), en Terminale on bosse et on se rend compte qu’avant, la charge de travail n’était pas si importante.

P.P.S : Pour l’orientation, n’hésitez pas à vous renseigner dès maintenant pendant votre temps libre, car l’année de Terminale passe très vite et avec le Bac, vous n’avez pas trop le temps de vous préoccuper de cette dernière.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter がんばって (bon courage en japonais) !!

Rémi R.

Publié dans ALORS - CE BAC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article